Blog

Les différents types de leasing en Belgique

Leasing financier, opérationnel, renting… Sonama vous guide dans la jungle des différentes formules de leasing qui existent sur le marché automobile en Belgique.

Le leasing, comme son nom l’indique, permet de louer un véhicule ou une flotte complète de véhicules auprès d’une concession ou d’un loueur (aussi appelé société ou organisme de leasing).

Si la formule du leasing a rencontré un si grand succès en Belgique, c’est en raison de ses nombreux avantages pour votre société :

  • Il ne faut pas débourser de TVA sur la totalité du prix de la ou des voiture(s) (l’investissement) car le montant d’un loyer mensuel est établi en début de contrat.
  • Ce montant comprend, selon le type de leasing, toutes les taxes, assurances, entretiens, réparations, éventuelle voiture de remplacement, etc. Il n’y a donc pas de surprises. Les coûts sont maîtrisés.
  • Toujours selon le type de leasing, le contrat peut s’étaler sur plusieurs années, au choix, avec un kilométrage fixé à l’avance ainsi qu’une option, ou non, d’achat du véhicule au terme du contrat.
  • Le gain de temps au niveau administratif devient un gain d’argent.

Le leasing financier (au sens traditionnel)

Dans un contrat de leasing se fait une capitalisation mensuelle (intérêts inclus) par le locataire. Autrement dit, vous louez un véhicule que vous remboursez tous les mois avec intérêts.

Le propriétaire juridique reste la société de leasing mais votre société a l’avantage d’en détenir la propriété économique.

Le véhicule se retrouve ainsi sur votre bilan financier. À la fin du contrat, la valeur résiduelle (voir 1.5), si vous souhaitez racheter le véhicule, s’élève à maximum 15 % du montant de l’investissement. Attention car la gestion de la totalité des risques incombe à votre société.

Le renting

Dans le cas du renting, le contrat de location comprend un prix avec un kilométrage et une période prédéfinis dès le départ.

Contrairement au leasing classique, il n’y a pas de distinction entre la propriété légale et fiscale : seule la société de leasing reste le propriétaire juridique et économique du véhicule. Pour votre société, les factures mensuelles ne s’apparentent donc qu’à de simples dépenses.

En ce qui concerne l’option d’achat en fin de contrat et la gestion des risques, il faut distinguer le renting (ou location) opérationnel du renting (ou location) financier.

Le renting opérationnel (ou location long terme)

Il s’agit d’une solution « all-in » souvent très appréciée qui tient compte de l’entretien, des assurances et des taxes. Souvent, en fin de contrat, aucune option d’achat n’est proposée. Mais si tel était le cas, le montant du rachat doit être de minimum 16% de la somme d’investissement.

Le renting financier

A contrario, le renting financier contient toujours une option d’achat d’un montant de minimum 16 % de la somme d’investissement. Souvent, ce montant est fixé en début de contrat. Mais même s’il est possible de bénéficier de certains services « à la carte », durant toute la durée du contrat, le client est responsable du véhicule et prend, à sa charge, le bon entretien de celui-ci.

Vous souhaitez en savoir plus sur la formule la plus avantageuse pour votre activité?

Découvrez dès maintenant nos dernières offres en leasing Volvo.

EN SAVOIR PLUS